Qu’est-ce que la politique de l’offre ?

Définition de la politique de l’offre

politique de l’offreLa politique de l’offre est un ensemble de mesures prises par un gouvernement afin d’agir sur l’offre des entreprises et mettre ces dernières dans les meilleures conditions pour produire et créer des richesses.

Pour ce faire, le gouvernement va jouer sur plusieurs leviers qui devront idéalement déboucher sur un accroissement de l’offre des entreprises. Ces leviers sont la baisse de certains prélèvements, l’introduction de plus de flexibilité pour les entreprises ou encore la mise en place d’une politique de dérèglementation.

Cette politique, qui puise son inspiration dans les courants libéraux de l’économie, va à l’inverse d’une politique de la demande qui est, elle, une politique économique d’inspiration keynésienne visant, dans un objectif de croissance, à agir sur la demande afin de relancer la production et l’emploi.

Les fondements libéraux de la politique de l’offre

politique offreLa politique de l’offre, qu’on appelle indifféremment économie de l’offre, est une politique d’inspiration libérale qui fait référence à la loi des débouchés de l’économiste français Jean-Baptiste Say. En effet, la loi de Say se résume par le fait que l’offre crée sa propre demande ce qui veut dire en d’autres termes qu’il faut d’abord produire des richesses afin d’en créer de nouvelles et arriver ainsi à un cercle vertueux pour l’économie.

Cette politique de l’offre part du principe qu’une entreprise en bonne santé investira et embauchera des salariés. De ce fait, le chômage baissera et les individus pourront consommer davantage. Dès lors, les entreprises vendront plus de produits, augmentant ainsi leurs profits, ce qui mènera à un cercle vertueux où entreprises et individus pourront s’enrichir.

Dans ce cadre idéal, une mutation globale du comportement de tous les acteurs économiques devrait être observée avec une hausse de l’offre de travail, une plus grande incitation au travail, une hausse de la consommation et de l’épargne des ménages etc… soit autant de conditions devant mener à la création de richesses.

A lire aussi : Qu’est ce qu’une Politique Structurelle ?

Les mécanismes pour mettre en place la politique de l’offre

Pour mettre en place une politique de l’offre, un gouvernement va diminuer les prélèvements excessifs (baisse des taxes, baisse des cotisations sociales, baisse des impôts), introduire plus de flexibilité sur le marché du travail et diminuer la règlementation pour favoriser les entreprises et ses salariés. Tous ces éléments sont considérés par les partisans de la politique de l’offre comme étant des freins pour le développement des entreprises.

Avec une baisse de l’impôt sur les sociétés, ces dernières auront dès lors plus de revenus pour investir dans la formation, embaucher des salariés, acheter de nouvelles machines etc… enfin bref, tout ce qui pourra leur permettre d’être plus compétitive.

De plus, la flexibilité doit permettre de lever les doutes pour inciter les entreprises à embaucher ce qui pourra réduire le chômage et ainsi augmenter les capacités de consommation et d’épargne des individus.

Quant à la simplification des règlementations et la réduction des formalités administratives, elle permettra tout simplement de réduire une partie des coûts de l’entreprise et d’accélérer certains processus comme des recrutements ou des investissements. Par ailleurs, L’Etat pourra également accorder des subventions aux entreprises privées dans certains secteurs économiques clés afin de les aider financièrement et aussi afin de les inciter à investir plus.

Voir également : La définition du mot Politique