Politique de prix : On vous explique

Politique de prixQu’est-ce que la politique de prix ?

La politique de prix fait partie du marketing mix, aussi appelé plan de marchéage. Cette politique de prix doit être menée en cohésion avec les autres politiques de ce marketing mix qui sont :

– la politique de produit

– la politique de communication

– la politique de distribution

Cette politique vise à la fixation du prix d’un produit en fonction de facteurs et contraintes qui évoluent en permanence. De ce fait, toute entreprise doit mener une réflexion approfondie quant à la fixation de ses prix tout en tenant compte de contraintes internes, liées aux coûts notamment, mais aussi de contraintes externes liées aux marchés et aux concurrents.

A lire aussi : Qu’est ce qu’une Politique de Produit ?

Les objectifs et enjeux de la politique de prix

Mener une politique de prix adaptée doit permettre de remplir plusieurs objectifs qui sont les suivants :

Objectifs de rentabilité : fixer un prix qui permette une bonne rentabilité sans avoir d’effets pervers sur la demande.

Objectifs de volume : les quantités vendues dépendent du taux d’élasticité du produit par rapport au prix. L’objectif d’augmentation du volume des ventes sera atteint par la fixation d’un prix peu élevé. L’objectif d’augmentation du volume du chiffre d’affaires sera quant à lui atteint par la fixation d’un prix élevé.

Objectifs par rapport à la concurrence : pour arriver à une certaine stabilisation des prix des produits en concurrence ou pour s’aligner sur les concurrents.

Objectifs liés à la ligne de produits : le prix d’un produit peut entraîner des conséquences sur les ventes d’un autre produit de la ligne.

Les facteurs qui influent sur la politique de prix

politique prixIl existe de nombreuses contraintes auxquelles sont confrontées les entreprises lors de la fixation du prix de leurs produits.

Tout d’abord des contraintes internes comme celles liées aux coûts de la production et de la distribution du produit. Comme nous l’avons plus haut, la politique de prix devra aussi être en accord avec les autres politiques du plan de marchéage afin que l’ensemble soit cohérent.

Il existe ensuite des contraintes externes qui influent sur l’entreprise et pour lesquelles cette dernière doit s’adapter. Ce seront des réglementations auxquelles l’entreprise est soumise pour fixer ses prix, une prise en compte de la demande des consommateurs, une observation de la concurrence ou encore une gestion en fonction des coûts de distribution liés aux intermédiaires.

Voir également : Régime Politique, définition

Les méthodes de fixation des prix

Pour fixer le prix d’un produit, plusieurs techniques peuvent être utilisées en tenant compte des contraintes précédemment vues. Cela étant, la plupart du temps, ce sera une combinaison de plusieurs méthodes qui sera utilisée. Ces techniques sont les suivantes :

– Fixer un prix à partir du prix du marché en observant la concurrence :

L’entreprise pourra choisir de s’aligner, de proposer un prix plus bas…

– Fixer un prix raisonnable en fonction de la demande de ses clients cibles :

Il faudra pour cela mener des études pour arriver à déterminer un prix qui sera jugé correct par les consommateurs.

– Fixer un prix en fonction des coûts liés au produit en dégageant une marge raisonnable :

Grâce à la comptabilité analytique, l’entreprise pourra déterminer un coût de revient auquel elle pourra ajouter une marge qu’elle jugera suffisante pour elle.

– Fixer le prix en combinant la prise en compte des coûts et celle de la demande des consommateurs :

Cette approche médiane diminue le risque d’établir un prix trop bas, qui ne couvrirait pas les coûts de l’entreprise, mais aussi un risque de prix jugé trop haut pour le client.