Depuis son élection à la présidentielle, le président Emmanuel Macron ne fait pas l’unanimité. Non seulement hautain et ne se souciant pas du bien-être de son peuple, il est avant tout le président des riches qui fait passer des réformes afin de les rendre encore plus riches. L’écart qui se creuse notre pays commence à se faire ressentir de plus en plus et malgré toutes les facéties présidentielles et gouvernementales la colère du peuple gronde. Déclencher par le mouvement de la crise des gilet jaune, le grand débat du président Emmanuel Macron et plutôt un grand bricolage et ne sert qu’à détourner l’attention du peuple pendant que les réformes qui le poussent à sa perte passent tranquillement.

Plus récemment la réforme des retraites de Monsieur Emmanuel Macron à fini de plonger le pays dans le chaos et a fait sortir du trou ce qui n’était pas encore réveiller. il faut savoir que de nombreux pays ont aussi effectuer des réformes sur la retraite, mais ils ont été plus audacieux et non pas eu de contestation telle que l’on la connaît aujourd’hui en France. La France, ce pays de révolutionnaire ne semble pas vouloir que l’on touche à ses dépenses publiques et que l’on mettra mal, ces fonctionnaires, ils sont au nombre de 440 000.

À voir : https://blog.equipjardin.com/comment-utiliser-un-souffleur/

En plus de toutes ses erreurs, le président Emmanuel Macron qui a nommé au gouvernement des ministres incompétents est complètement hors du temps. Monsieur Castaner ministre de l’Intérieur, il ne faut pas hésiter à le dire et vraiment en dehors de toute réalité. Sa police mutile, tue et essaie de faire taire le peuple, mais la constatation grandit chaque jour. Sa façon de nier les fait évident et d’influencer les médias commence à ne plus convaincre.

Entre ces réformes et la répression, le gouvernement d’Emmanuel Macron est mis à mal et comment à vaciller malgré le fait qu’il affiche avec détermination devant les médias qu’il mènera se réforme à bien malgré la colère du peuple. Après le grand débat qui n’a été au final qu’un Grand bricolage aussi bien fiscal que social, le président Emmanuel Macron n’a pas réussi à calmer la contestation et se retrouve aujourd’hui face à un peuple en colère qui n’a plus la patience de subir la précarité et qui continue de rallier de nombreuses personnes à sa cause. L’opinion publique vacillante, mais toujours plus en faveur du côté de la contestation sera sûrement, trés vite ranger dans son ensemble vers le côté du peuple qui refuse de se soumettre à la volonté d’un président qui a oublié les 3 mots qui sont le principe même du fondement de notre société liberté égalité fraternité.

À lire aussi : Les politiques et la musique

Au train où vont les choses et à la vitesse à laquelle les réseaux sociaux répandent les informations, le gouvernement d’Emmanuel Macron commence à crouler sous les huées et les mécontentements et à s’empêtrer dans un conflit qui risque de durer jusqu’à la fin du mandat. Le problème étant, Monsieur Emmanuel Macron se croit sage et averti alors qu’il n’est qu’en réalité qu’un petit banquier prétentieux qui ne vois pas qu’il fait courir le pays à sa perte. La révolution n’est pas loin et les Français réclameront la tête de celui qui les méprise et qui se moque d’eux.

Venez visiter notre meilleur comparatif souffleur thermique